On peut toujours écrire, On peut toujours lire...

« Marie Bovo, l’écume des jours »

Accueil > Propositions d’écrivains > Présentation des écrivains > « Marie Bovo, l’écume des jours »

jeudi 2 avril 2020
par Marie BOVO


« Marie Bovo, l’écume des jours »

Les Augures, grands prêtres de la Rome Royale, avaient pour coutume de tracer dans le ciel les contours d’un rectangle virtuel. Ils observaient ensuite le vol des oiseaux qui le traversaient et en tiraient des présages- au passage je ne connais pas de plus belle métaphore de l’acte photographique. Ce rectangle était enfin soigneusement reporté sur le sol afin de tracer le plan du futur temple (d’où l’étymologie du mot « contempler » qui dérive du latin « contemplare »). Regardant les Cours intérieures (2008) de Marie Bovo, nous avons en effet la sensation d’être projeté dans un temple, et plus encore une église, dont la nef serait l’exact décalque de la portion de ciel au-dessus : « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ; et ce qui est en bas est comme ce qui est en haut », écrit Hermés Triségiste dans le beau texte de la Table d’émeraude.

« Marie Bovo, l’écume des jours », in Catalogue Marie Bovo : Sitio, Paris : Kamel Mennour, 2010.

- https://www.henricartierbresson.org/expositions/marie-bovo/
- https://kamelmennour.com/artists/marie-bovo

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?